Savoir-faire OSRAM : les teintes de couleur des LED

La technologie LED est l'éclairage du futur. OSRAM, l'un des leaders mondiaux dans le domaine des techniques d'éclairage innovantes attache une importance particulière au développement des LED blanches. Il existe également des LED avec de nombreuses autres teintes de couleur comme le rouge, le vert, le jaune ou le bleu.

Le matériau semiconducteur des LED détermine la longueur d'onde dominante et par conséquent la teinte de couleur qui est émise.

La production de teintes de couleur LED

La lumière émise à partir d'une diode électroluminescente a une longueur d'onde particulière et par conséquent une couleur particulière également. Cela dépend du matériau du semiconducteur de la LED. Les semiconducteurs des LED consistent en des combinaisons d'éléments tels que les phosphures ou les arséniums. Il existe plusieurs combinaisons, chacune d'entre elles avec diverses quantités d'énergie selon la structure de bande du matériau du semiconducteur. Lorsque des porteurs de charge sont recombinés, les photons sont émis selon les niveaux d'énergie spécifiques discrets. C'est ce qui produit la teinte de couleur. Par exemple, la lumière bleue est produite si un fort niveau d'énergie est émis alors que si ce niveau d'énergie est plus faible, la lumière produite sera rouge. Par conséquent, une lumière monochromatique (une seule couleur) est produite. Les fonctions spéciales des LED sont décrites ci-après : Chaque teinte de couleur LED est limitée à une gamme très étroite de longueurs d'ondes (mot clé : longueur d'onde dominante) qui ne représente que la teinte de couleur spécifique correspondante. Le seul spectre, qui ne peut être produit directement de la puce, est le spectre de lumière blanche, puisque la lumière blanche représente un mélange de toutes les teintes de couleur.

Il existe deux méthodes pour produire de la lumière LED blanche : la photoluminescence et le mélange de couleurs additives.  

 

Photoluminescence : les LED bleues deviennent blanches

La procédure la plus courante est le principe de la photoluminescence. Dans ce cas, une fine couche de phosphore est appliquée sur la partie supérieure d'une LED bleue. La lumière bleue riche en énergie et à ondes courtes de la LED stimule la couche de phosphore pour éclairer et émettre une lumière jaune à faible énergie. Une partie de la lumière bleue est, par conséquent, transformée en lumière blanche. La teinte de couleur blanche de la lumière peut varier en fonction des proportions de colorant de phosphore utilisées. Différents tons de blanc, comme le blanc chaud, le blanc neutre ou le blanc froid sont par conséquent produits.

 

Lumière blanche provenant du mélange de couleurs

La seconde méthode pour la production de lumière de LED blanche est basée sur le principe de mélange de couleurs. Dans ce cas, la lumière blanche est produite en mélangeant les lumières rouges, vertes et bleues (RGB) à différentes longueurs d'onde. L'avantage de cette méthode est le suivant : La teinte de couleur peut être modifiée par un contrôle défini. La lumière blanche ainsi que la lumière colorée peut, par conséquent, être produite au besoin. Ce procédé est, par exemple, utilisé dans les téléviseurs à LED où les LED sont utilisées pour produire une image et le rétroéclairage.

FAQ OSRAM LED

Rubrique regroupant les questions fréquemment posées à propos des LED - cliquez ici !

Réalisations OSRAM

Des installations exceptionnelles de référence dans le monde entier
LED Floater Headline